13 octobre 2016

Transports scolaires

Nous venons de recevoir un message de Mme Gérard, adjointe chargée des affaires scolaires qui nous indique qu'une reunion aura lieu très prochainement entre la mairie, le stif et la société Kéolis pour règler les dysfonctionnements  que nous subissons de puis la rentrée.

Voici le mail que nous avions adressé le 30 septembre à Mme Gérard pour lui faire part des difficultés rencontrées et du mécontentement des familles :

Bonjour Madame,
Je reviens vers vous pour la question du ramassage scolaire. S'il y a eu des progrès quant aux retards matinaux depuis que notre échange téléphonique de vendredi dernier, les problèmes sont loin d'être réglés et les parents nous font toujours part de leur mécontentement :
Le matin :
- les deux cars se suivent sur les premiers arrêts, posant des problèmes de sécurité à l'arrêt situé en haut de la rue Gabriel Péri (les deux cars sont garés  le long du parterre masquent une priorité sur un carrefour dangereux), à hauteur du boulevard des belges les cars ont du mal à tourner. Le premier car ne prend des élèves qu'au dernier arrêt.Ne pourrait-il pas se rendre directement à l'Ecole Aimée Leclerc ? Cela permettrait de retrouver l'horaire de l'an dernier (départ 8h10) et limiterait les risques de retard.
- le car ne prend plus les animateurs à l'école, mais au premier arrêt. Ceux-ci doivent venir à pieds depuis l'école Jules Ferry. Ce matin le car a quitté l’arrêt à 8h50.
- la régularité d'affectation des chauffeurs n'est toujours pas réglée.Ce ne sont jamais les même (confirmé par les chauffeurs ce matin) 
-Le passage à 8h17 a l'arrêt devant l'Ecole Aimée Leclerc est trop tardif. Au moindre retard, les enfants arrivent au dernier moment à l'école, voire en retard.
Le soir :
- Un car est tombé en panne mardi soir. La situation a été mieux gérée que le 13 septembre, les parents ont été prévenus plus tôt et un car de la mairie est venu chercher les enfants. Cela vient cependant s'ajouter à toutes les  difficultés que parents et enfants subissent depuis la rentrée
- Un des cars de hier soir  sentait fortement le chaud. Une personne de la société Kéolis qui suivait le cars en voiture, expliqué aux parents que ça n'était que l'embrayage. Les enfants ont fortement senti l'odeur à l'intérieur du car. Nous nous demandons dés lors très sérieusement si nos enfants voyagent en sécurité.
- le car de Jules Ferry 1 est passé hier soir avec une demie heure de retard, parce que le chauffeur prévu ne s'est pas présenté et qu'il a fallu attendre que Kéolis délègue un autre chauffeur.
Nous sommes à un mois de la rentrée, ces dysfonctionnement ne sont plus tolérables.
Vous m'aviez dit vendredi dernier qu'une nouvelle réunion entre les partenaires concernés (stiff, Keolis...) devait avoir lieu.
Qu'en est-il ?
Nous demandons à retrouver le fonctionnement qui avait été établi l'an dernier :
- Les horaires
- le circuit séparé des deux cars
- des chauffeurs régulièrement affectés à ces transports, qui connaissent les  circuits et n'inventent pas des circuits approximatifs
- des cars en bon état de fonctionnement.
Nous ne pouvons en aucun cas transiger sur la sécurité des nos enfants. Ces perturbations affectent les enfants, les classes et l'organisation des familles.
Je suis certaine que vous avez à cœur d'appuyer notre demande auprès de vos partenaires et des prestataires en charge du transport scolaire pour le groupe scolaire Jules Ferry. Je vous remercie de nous tenir informés de l'évolution du dossier pour que nous puissions à notre tour informer les parents qui nous sollicitent.
Dans l'attente de vous lire,
Bien cordialement,
Florence Brones,
pour les parents d'élèves FCPE de l'école Jules Ferry 2

 

Posté par fcpeJF2 à 23:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]